Championnat d’Europe de XTerra, Prachatice (03/08/2019)

Samedi dernier, sous le déluge de Prachatice, j’ai vécu une des courses les plus fabuleuses de ma vie.
Pas certaine de terminer mon premier XTerra long avec ce genou en délicatesse, je me suis plutôt reposée la semaine d’avant, un peu de soin également.
Surprise, je me suis sentie très à l’aise sur cette distance, c’est plutôt une bonne chose pour l’an prochain.
J’ai effectué une très belle natation comme je vous l’ai déjà dit, je ressors deuxième de ma catégorie. Puis le VTT, un peu compliqué dans les premiers kilomètres, plein de gars devant moi à pied dans le technique, j’ai plutôt été équilibriste que coureur, puis trop roulant pour ma part, je ne suis pas assez puissante face aux machines de guerre adeptes du triathlon, j’arrive malgré tout première à la transition où je me fais dépasser sous la tente. Nous courons presque ensemble, j’arrive à rattraper ma concurrente au sommet de la bosse, mais elle accélère sans que je ne puisse la suivre dans le plat en haut du circuit. Je perds rapidement 1 minute 30 à la fin du premier tour, puis j’entame une remontée, pour une fois je ne craque pas, car derrière je sais que ma concurrente et amie néerlandaise Zoé revient comme un missile (elle m’avait repris plus de six minutes à Scanno en même pas 5 km). Là, j’avais 12 minutes d’avance à la transition, mais il y avait 11 km de course.
J’arrive à reprendre près d’une minute sur la première, mais cela ne suffira pas pour gagner.
Je finis donc deuxième pour ma première participation aux championnats d’Europe et pour mon premier XTerra long.
Des regrets, non, cela ne sert à rien. Par rapport à l’objectif de départ, je ne peux qu’être heureuse, et pour le maillot, il me reste encore deux ans dans cette catégorie.
Je sais quels sont les deux gros points à travailler : la puissance pour le VTT et le trail où j’ai du mal à courir sur terrain instable.
Ce sera le gros travail de cet hiver.
Prochain RDV le premier septembre pour le XTerra Luxembourg (version sprint, et oui, rappelez vous, je n’ai pas encore l’âge pour pouvoir participer au classique 🙂 ).

Je tenais à remercier tous mes partenaires de la saison, principalement #tune qui m’a permis grâce au cyclocross et à la route de me préparer correctement, #GekoBike pour l’entretien et le réglage de mon VTT, #buds-sports pour le transport de mes bikes, #AspttMulhouseTriathlon mon club qui me soutient, m’encourage et me forme, un grand merci à tous les coachs de l’école de triathlon et aussi un grand merci à mes parents qui me soutiennent depuis des années dans mes aventures sportives.